En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Le Monument aux morts du lycée

MARIN Léon

Par ISABELLE PITTET, publié le jeudi 21 avril 2016 17:51 - Mis à jour le lundi 16 mai 2016 23:12

Retour à la page "Monument aux morts du lycée"

Acte de naissance et fiche Matricule non diffusables

Fiche Mémoire des Hommes

2 pages dans le Livre d'or du lycée

Avis de décès paru dans « L'Express du Midi », 18 octobre 1915

 

NOM : MARIN

Prénom(s) : Léon

 

 

Date et lieu de naissance

21 avril 1876 à Cahors (rue Sainte Catherine)

Date et lieu de décès

26 septembre 1915 à Massiges

Âge lors du décès

39 ans

Genre de mort

Tué à l'ennemi

Inscription du nom sur

- des monuments aux morts

- des plaques commémoratives

- autre

 

 

Commune d'inhumation

Lieu d'inhumation

Minaucourt-Le Mesnil-Les Hurlus (51, Marne)

Nécropole Nationale « Pont-De-Marson » tombe 425

 

 

Grade

Adjudant

Corps d'armée

134e régiment territorial d'infanterie

Matricule de recrutement

 

Lieu de recrutement

171

Foix

Récompenses

Croix de guerre

Étoile de bronze

 

 

Lieu de résidence du soldat

(sur la fiche matricule)

Saint-Gaudens en 1896

Degré d'instruction

 

Profession

4

Maitre répétiteur en 1896

Puis sous-économe au lycée de Foix

 

Description physique

(cheveux, yeux et taille)

Cheveux blonds

Yeux bleu clair

1m69

 

 

Père du futur soldat

Mère du futur soldat

Nom et prénom(s)

MARIN Louis

VALMARY Marie Catherine Berthe

Profession et âge

(lors de la naissance de leur fils)

Cordonnier

27 ans

Sans profession

23 ans

 

Remarques :

Marié à St Lizier le 17 août 1907 avec DEDIEU Zoé Anne Sidonie

 

Citation

Depuis le début de la campagne s'est toujours acquitté de ses devoirs avec le dévouement le plus absolu.

Pendant les attaques de Champagne s'est particulièrement distingué en qualité d'adjudant de Bataillon par son zèle et son sang froid.

A été tué dans les tranchées par le même obus qui a blessé grièvement son chef de Bataillon.

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1