En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Le BTS Tourisme

Débouchés du BTS Tourisme

Par NATHALIE GARCIA, publié le lundi 27 mai 2013 10:21 - Mis à jour le lundi 27 mai 2013 10:22

Intégrer le marché du travail

  
Les employeurs potentiels des diplômés du BTS Tourisme peuvent être classés en quatre groupes :
 

 ♦ Les entreprises de tourisme : agences de voyages, tours opérateurs, plateaux d’affaires, centrales de réservation, structures de tourisme associatif, bureaux d’escale de croisiéristes, parcs d’attraction et sites de loisirs, loueurs de véhicules de tourisme ou de loisirs, entreprises spécialisées dans la vente de coffrets cadeaux (tourisme ou loisirs) ;

♦ Les organismes de tourisme territoriaux liés à des institutions locales, régionales, voire nationales ou internationales : offices de tourisme, comités départementaux et régionaux du tourisme, parcs naturels, sociétés d’économie mixte dans le secteur du tourisme, associations de développement patrimonial ou touristique (écomusées, routes touristiques,…) ;

♦ Les entreprises de transport de personnes : autocaristes, compagnies aériennes et gestionnaires d'aéroports, transporteurs maritimes et fluviaux, croisiéristes, gestionnaires de ports de croisière ou de plaisance, gestionnaires de télécabines, transporteurs ferroviaires ;

♦ Les entreprises d’hébergement : clubs et villages vacances, hôtellerie de plein air, résidences de tourisme social, chaînes hôtelières (partie activités touristiques), centres de congrès et d’affaires.

 

Le BTS tourisme forme des professionnels du tourisme qui ont les compétences suivantes :

  • accueil et information du client : ils conseillent les clients dans le choix de leurs séjours et font les réservations.
  • maîtrise des langues étrangères : ils peuvent accompagner, guider ou vendre une prestation à une clientèle étrangère dans deux ou trois langues étrangères.
  • vente : ils assurent le suivi commercial suite à la vente de voyages et de séjours. Dans une agence de voyage, ils peuvent élaborer des séjours. Pour cela, ils réalisent les devis et les supports de communication comme les borchures de présentation.
  • guidage : ils mettent en place des circuits ou des visites.
  • animation : ils mettent en place des activités d'animation sportive ou culturelle.

Ils débutent à l'accueil d'un office de tourisme ou au comptoir d'une agence de voyages. Ils peuvent être employés comme animateur dans un club de tourisme ou une résidence de tourisme ou un camping. Les secteurs du sport, du transport et de l'hôtellerie peuvent recruter les diplômés de ce BTS.

Exemple(s) de métier(s):

  

Le BTS Tourisme prépare notamment aux emplois suivants :
 
► Le conseiller voyages est considéré comme le premier emploi d’entrée dans la profession. Il n’est pas lié directement au niveau III de formation. Il assure les opérations de conseil, de vente, de réservation des services et produits afférant au voyage. Il saisit et concrétise les demandes sur logiciel spécifique et peut assurer les opérations administratives et comptables courantes.
 
► Le forfaitiste constitue un second emploi d’entrée. Il confectionne des voyages à forfait, établit le devis du voyage et rédige le programme et les met en oeuvre à l'aide des outils informatiques en usage dans l'entreprise. Il peut en outre concevoir et mettre au point des circuits et séjours simples destinés à être vendus sur catalogue ou répondant à des demandes spécifiques.
 
► Le conseiller billetterie assure les opérations de vente, de conseil, de réservation, d'émission de billets, des services et produits afférents au voyage, en particulier sur les plateaux d'affaires. Il réalise les opérations techniques entraînées par ces activités à l'aide des outils informatiques en usage dans l'entreprise. Ses connaissances professionnelles, managériales, techniques, administratives et comptables lui permettent d'assurer et de participer à l'ensemble des tâches réalisées.
 
► L’agent réceptif assiste ou confectionne des programmes, établit les devis, met en oeuvre les programmes à l'aide des outils informatiques en usage dans l'entreprise. Il conçoit et met au point des circuits et séjours destinés à être vendus sur catalogue ou répondant à des demandes spécifiques.
 
► L’agent d’escale procède à l’enregistrement, l’embarquement et le débarquement des passagers, aide à la gestion des bagages, oriente et informe les passagers. Il participe à la mise en place et à la coordination des activités touristiques d’escale.
 
► Le guide accompagnateur s’assure du bon déroulement du voyage en étant l’interface entre le tour opérateur et le client. Il accompagne le groupe de clients lors de ses déplacements (y compris les groupes composés de personnes à besoins spécifiques), organise les visites, trouve des réponses aux questions matérielles liées au voyages, gère les formalités nécessaires au voyage (entrée, débarquement, embarquement, enregistrement,…) et assure une assistance technique.
 
► L’agent d'exploitation (ou de planning) organise et prépare le planning des agents d'accueil, accompagnateurs, guides, chauffeurs. Il participe à la coordination des moyens de transport en fonction des besoins.
 
► Le délégué réceptif (ou correspondant local) suit le bon déroulement des circuits à destination. Il prend en charge les clients à destination et assure le suivi des prestations.
 
► Le gestionnaire des allotements terrestres gère les allotements terrestres (bus, trains, voitures, hôtels, voire bateaux…) en réalisant les réservations, modifications ou annulations en harmonisation avec les stocks aériens.
 
► Le gestionnaire aérien gère les allotements aériens en réalisant les réservations aériennes, modifications ou annulations, en harmonisation avec les stocks terrestres. Il peut calculer, en temps réel, les meilleurs prix pour optimiser le profit généré par la vente
de billets d'avion.
 
► Le chargé de marketing (communication/promotion/édition) contribue à la définition des activités de marketing de l'entreprise et assure leur mise en oeuvre. Un découpage peut s’opérer en fonction de la spécialisation de l’employé :
  • le chargé de communication met en oeuvre la communication de l'entreprise,
  • le chargé de promotion a en charge l'élaboration, la logistique et la mise à disposition du public et des professionnels des informations et documents publicitaires ou de promotion,
  • le chargé d'édition assure le travail éditorial nécessaire à l'élaboration des brochures et catalogues,
  • le chargé de marketing assure la mise en oeuvre des actions dans le cadre de la stratégie marketing de l'entreprise.
 
► Le commercial est chargé de visiter une clientèle potentielle et/ou de gérer et développer une clientèle existante en vue de promouvoir et diffuser les produits et services vendus par l'entreprise. Il négocie directement avec la clientèle selon les grandes orientations de la direction.
 
► Le chargé de qualité/SAV assure le suivi des incidents clients. Dans ce cadre, il définit, organise et met en oeuvre les différentes procédures garantissant la qualité. Il suit le contrôle des produits et prestations et procède à l'analyse statistique des questionnaires après-vente. Il instruit les réclamations et procède à une enquête. Il traite les litiges et suit les dossiers délicats. Il rédige les réponses aux clients et communique en interne les dysfonctionnements sur la base des synthèses qu’il rédige.