En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Renseignements pratiques

Le lycée pendant la seconde guerre mondiale

Par NATHALIE GARCIA, publié le vendredi 27 mars 2015 15:12 - Mis à jour le vendredi 27 mars 2015 15:13

I- La mobilisation générale est proclamée, du personnel est appelé aux armes

 

La mobilisation générale fut proclamée le 1er septembre 1939. Le proviseur, le censeur (proviseur adjoint), 19 professeurs, tous les maîtres d'internats et de nombreux agents durent partir au front.

 

II- Les différents rôles du lycée et de ses occupants

 

- Les Allemands décidèrent de réquisitionner une partie du lycée (la partie sud du côté de la rue de Las Escoumes) en avril 1944 et déclarèrent l'occupation totale le 17 mai 1944. Ils laissèrent alors 5 jours aux anciens occupants pour déménager le matériel et quitter les lieux.

- De façon contradictoire le lycée fut aussi considéré comme « un centre actif de la résistance ariègeoise contre l'occupant ». Les toilettes actuelles du bâtiment 16 servaient de réserve pour stocker les cartes des professeurs de géographie, et en 1943 - 1944 on y cachait les juifs des alentours. Il y avait aussi des bouches d'égouts qui menaient jusqu'aux allées Vilotte par des souterrains pour permettre aux fugitifs d'échapper à l'ennemi.

 

Bouche d'égout qui menait aux allées Vilotte.

 

III-Les cours pendant la guerre

 

Avant la guerre, les classes de mathématiques, de philosophie et de première seulement étaient logées au lycée car l'autre partie était occupée par le service de santé des armées. En janvier 1940, pour que toutes les classes puissent réintégrer le lycée, l'armée restitua des salles. Les Allemands attaquèrent le lycée en mai 1940, et pourtant les épreuves du baccalauréat purent se dérouler de façon normale. De 1941 à 1943, les cours se déroulèrent de façon normale. A partir de l'année 1943, les cours furent supprimés à cause de l'occupation totale.

  •  

IV- La libération du Lycée

 

La libération du lycée s'effectua grâce aux guérilleros et des renforts venants de Prayols le 8 août 1944. Les Allemands se rendirent quelques heures après. Les guérilleros occupèrent le lycée et remplacèrent la croix gammée par le drapeau tricolore.

La rentrée eut à nouveau lieu le 20 octobre 1944.

 

 

Impacts de balles lors de la Libération qui ont été conservés (bâtiment abritant les cuisines et le self du lycée).

 

Sources

M. Claude Delpla

Livre édité à l'occasion du Centenaire de la Fondation du Lycée de Foix (1887-1987), Foix 1988.

 

Steven LAGE, Hugo RIGOBERT, Lou VIARD, classe de Seconde 3, novembre 2010.